• L'Irlande version mauvais tempsAprès une bonne douche à l'auberge de jeunesse, Eglantine et son fils sont prêts pour découvrir les Falaises de Moher ... et reprendre une autre douche bien fraîche et venteuse!

     

        L'Irlande version mauvais temps

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ils ont dû rester prudemment en retrait des précipices car les rafales très fortes étaient déséquilibrantes, même pour les Zhumains. Ils auraient pu admirer  un point de vue sur 20km de falaises hautes jusqu'à 200m; mais la météo leur a fait ressentir une ambiance toute particulière de l'Irlande en fin d'hiver... ça fait partie du charme de cette île! 

    L'Irlande version mauvais temps

    La journée s'est quelque peu dégagée au cours de leur périple, entre éclaircies et averses, au gré des chemins suivant leurs envies, ils ont marché le long du Lac Corrib près de Galway, avec des ruines à chaque détour, qui donnent envie d'imaginer une histoire...

    L'Irlande version mauvais temps

     

    visité l'abbaye de Ross Errily bercé par le chant du vent dans les pierres...    frissonnant ...

    L'Irlande version mauvais temps

    Les abbayes détruites et brûlées lors des guerres de religion il y a plusieurs siècles, érigent leurs solides murs, résistant aux vents. Malgré le manque de soutien d'un petit pays qui ne peut entretenir ses nombreuses ruines, les abbayes, même isolées en rase campagne, restent propres et respectées car après avoir abrité les sépultures des moines, elles continuent d'abriter aujourd'hui les tombes des habitants des villages environnants et restent donc indemnes des friches.

     

    Découvrant de la laine de moutons mohairs, Nestor s'est faufilé entre clôtures et ronces pour en rapporter à sa maman !

    L'Irlande version mauvais temps

    Rappelons nous qu'elle adore le travail de la laine... Elle a pris bcp d'idées dans les boutiques artisanales. 

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Carnet de voyage - le départC'était mercredi 15, direction Irlande: Eglantine et Nestor observent la ruche active qu'est le tarmac d'un aéroport.  Quand sonne le moment d'attacher ses ceintures, le jeune Nestor serre très fort son doudou, c'est son premier décollage...   Apeuré malgré son enthousiasme. 

    Carnet de voyage - le départ

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lendemain, ils ont visité le folk-parc de Bunratty, ce qu'on appelle chez nous un éco-musée. On y découvre des maisons de tous les recoins du pays, déplacées et remontées pierre par pierre, reconstituant la vie rurale d'autrefois. Maison côtière de pêcheur au toit de chaume encordé pour résister aux grands vents

    Carnet de voyage - le départ

    Ferme d'un comté du sud, assez propice à la culture, avec sa clôture de pierres plates dressées.

    Carnet de voyage - le départ

    La plus rudimentaire maisonnette d'un habitant pauvre: une seule pièce avec la cheminée, l'alcôve,  un buffet, une table et l'étable en même temps ! dans 25m2. 

    Carnet de voyage - le départ

    Carnet de voyage - le départ

     

     

    Nestor et Eglantine ont découvert le feu de tourbe et son parfum si particulier. 

     

    Eglantine a particulièrement aimé les petits rideaux en liberty dans toutes les cottages. 

    Carnet de voyage - le départ

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Demain ils vous racontent la Saint Patrick ! Mémorable ! 

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Eglantine potasse pour préparer son prochain voyage:  carte routière, guide des Souris Routardes, Terrier-advisor ...  Direction l'Irlande la semaine prochaine.

    Bientôt le départ !

     

    Elle est très excitée ! Quoi de plus fantastique pour une fan de musique celtique que d'aller fêter la Saint Patrick à Galway ? 

    Bientôt le départ !

    Pin It

    8 commentaires
  • Ainsi qu'Aristide vous l'avait dit, on a refait la déco du salon du gîte. Enlevé la vieille tapisserie mouchetée et toutes les opérations qui suivent; puis fibre de verre et lambris, baguettes etc... Il nous reste à trouver un lustre et une housse de clic-clac grise. Poser des brise-bises, choisir des cadres ou autres choses à mettre  au  mur et quelques petites décos accueillantes, faites maison si possible.

    Et voilà le résultat, Aristide nous a bien aidé, au moins moralement ! 

    réfection du salon

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Pas de doute, celle-ci est nettement plus équilibrée que la première ! 


    2° composition Saint ValentinJe ne suis plus sûre du nom des fleurs blanches; seraient-ce des alstroemerias ? qqchose comme ça... J'ai caché la mousse verte synthétique par une feuille de spathifilum enroulée dans le vase, installé d'abord la verdure autour , puis la rose et les fleurs blanches. Enfin la déco. Et voilà un petit plus pour la formule St Valentin de mes chambres d'hôtes. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Allez je me lance toute seule encore une fois; une petite compo faite maison pour une chambre d'hôtes qui accueille des jeunes amoureux. Mais ce n'est pas tout à fait comme je l'imaginais...  J'ai fait vite.  Y'a un défaut quelque part, mais je ne saurais dire quoi, la rose trop haute? ou pas assez de fleur en hauteur? Help , quelle est votre ressenti visuel ?

    Composition saint Valentin

     En plus j'essaye un nouvel appareil-photo, je l'ai pas en main et je bouge... Bref ! Je recommencerai pour les prochains amoureux...

    Pin It

    5 commentaires