• Un intrus dans la volière

    Un intrus dans la volièreCette semaine un jeune rapace était rentré dans la volière par les mailles du filet de couverture et ne trouvait plus comment sortir. Heureusement qu'il n'y a pas de canetons en ce moment, car il en aurait fait un festin ! Il a donc fallu le capturer.

    Un intrus dans la volière 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aristide a pu observer à loisir ses couleurs, son anatomie fascinante.... mais en restant hors de sa portée quand même, car ce rapace adore les souris aussi !!!! 

    Un intrus dans la volière

     

    Un intrus dans la volière

    Avec tous ces éléments d'observation, il s'est plongé dans le "dictionnaire" de oiseaux et a découvert qu'il s'agit d'un autour des palombes, au vu de ses yeux, de ses pattes jaunes, la tache jaune sur son bec et bien sûr les "rayures" horizontales sur son poitrail. 

    Ce rapace est renommé pour la fulgurance de ses attaques sur les proies. Il vit dans les massifs forestiers jusqu'à 2000m, presque partout en France.  Son envergure, à l'âge adulte, atteint entre 1 m et 1.20 m. De quoi impressionner une souris comme Aristide!

    Bien sûr, après l'avoir observé et abreuvé, Aristide a ouvert la cage. L'autour est reparti dans le vent, en espérant qu'il ne reviendra pas trop souvent prélever des canetons sur l'étang... mais c'est la part de la nature ...

    « Le temps des mûresQuand on partait sur les chemins...à bicyclette »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    5
    norbert
    Jeudi 25 Février 2016 à 20:33

    Bonjour, 

    très belles photos,vos canetons l'on échappé belle !

    Je me permet juste une petite intrusion pour rectifier l’espèce de ce magnifique oiseau.

    Il s'agit d'un juvénile d'épervier d’Europe un autour des palombes serait plus de la taille d'une buse.  

     

    cordialement

      • Samedi 27 Février 2016 à 22:52

        Bonsoir, je vous remercie pour cette information.  Nous voyons souvent l'épervier adulte tourner dans notre village, mais nous ne savons pas tjs identifier les jeunes ou les individus femelles dans les races d'oiseaux. Nous avons concentré notre apprentissage sur les anatidés. Bon dimanche, cordialement

    4
    Le Grenier de Flo
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 16:23
    Très dangereux la vie de souris ...
    3
    volsul
    Mardi 11 Août 2015 à 14:55

    Magnifique rapace et sympa qu'Aristide nous raconte son histoire !

    2
    Samedi 8 Août 2015 à 09:48

    Aîe,en effet il vaut mieux qu'il reste dans la nature!

    Petite souris ne se fera pas dévorer,je l'éspère bien,n'y les canetons d'ailleurs!

    Doux week end 

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :