• Pououou , c'est pas possible? un mois que je n'ai rien publié? envolées mes bonnes résolution du début d'année, publier régulièrement et visiter vos blogs régulièrement... Avec une activité dans le tourisme et les mariages, l'hiver est calme; mais dès les premiers beaux jours, c'est l'effervescence dans la ruche !  En plus cette année, les longues pluies nous ont mis en retard. Il a donc fallu accélérer pour remettre en ordre le parc après abattage d'arbres, ramassé les branchages, nivelé, semé le gazon, repeint, taillé, étalé qq 25 tonnes de gravier sur les allées... Heureusement que le chargeur du micro tracteur remplace bien la brouette, mais pour le râteau, il faut quand même de l'huile de coude !  Pendant ce temps les plates-bandes poussent, la mauvaise herbe aussi ... On va y arriver ! C'est bientôt fini en extérieur, tout joli !

    La pression du début de saison ou états d'âme

    Maintenant il faut attaquer les locaux de mariage qui n'ont pas servi de l'hiver, mobilier, vaisselle, vitres etc ...Il  reste du boulot, heureusement que Mistinguette n°2 nous a rejoint sur l'entreprise,  mais en fait qd on est plusieurs, on se fixe des projets et des objectifs encore plus nombreux !!  LOL 

    Sans oublier les touristes qui font halte régulièrement ... Mais je ne me plains pas, notre petit paradis attire toujours autant de monde , en étape touristique ou pour se marier.  Ces rencontres sont toujours enrichissantes et c'est un pur bonheur de travailler chez soi, pour son propre compte, avec des tâches variées... (très très variées!) et avec des gens heureux.  Croyez moi, ça change de 27 ans en psychiatrie !

    J'oubliais de vous dire aussi que mes petites Chipies (4 ans et 18 mois)  ont séjourné une douzaine de jours à la maison, dont une partie avec leurs parents. La maison était donc bien  animée pour mon  plus grand bonheur. Je suis une mamie comblée grâce à mes filles de coeur. Et il n'y a pas que moi qui me réjouis de leur présence !

    La pression du début de saison ou états d'âme

    Tout ça pour dire que si j'ai bcp bricolé autour des souris pendant les mois calmes, je n'ai plus touché une aiguille ni un tube de colle depuis quelques semaines.  Pauvres souris, elles s'ennuyent... toutes au placard... Mais je vous promets qu'on va retrouver un  rythme un peu plus cool, avec qq moments de détente au milieu du programme.  

    A très bientôt , chères copinautes !  je vous fais plein de gros bisous; profitez bien du printemps !

     

     

     

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Un petit coeur, même 3 petits coeurs plein d'amour, c'est ce que vous envoient mes 3 Titous  ci dessus, pour vous souhaiter une bonne St Valentin ! 

    Même si  vous êtes seul , n'oubliez pas de chérir l'être le plus important, VOUS-MEME ! 
    (Je sais, ce n'est pas facile. J'ai été seule jusqu'à 39 ans alors je sais de quoi je parle !)

    Prenez soin de vous !    


    8 commentaires
  • Je souhaitais vous montrer ce qui m'a occupée de nombreuses heures en novembre et décembre. Depuis 2 ans je me suis lancé dans la généalogie familiale. J'avais commencé il y a 30 ans, mais sans internet ni disponibilité de déplacement, on n'allait pas loin... Aujourd'hui avec tous les sites de partage d'informations, c'est extraordinaire ! Bien sûr, il faut un minimum vérifier avant de copier n'importe quoi. J'ai eu la chance de trouver un ancêtre sur lequel existent des écrits et carrément une association familiale qui a réalisé un travail fabuleux... Heureusement car quand on se trouve face à des documents en allemand gothique, il faut un pro dans le domaine ! J'ai donc pu me fier à son travail et amassé beaucoup d'informations et de noms, de dates etc... Mais,  et après? 

    Mes racines

     

    Alors pour faire plaisir à ma  'Tite Maman et mes oncle et tante, j'ai eu envie de dessiner notre arbre d'une part et d'autre part d'écrire une chronique de l'histoire familiale afin de resituer chaque ancêtre dans son contexte historique et géographique.  Cela permet de mieux comprendre les mouvements géographiques par exemple, de mieux s'intéresser à l'histoire particulière de notre région, d'appréhender tout l'inconscient collectif qui nous imprègne ... 

    Chez nous, ça se joue entre Lorraine et Alsace avec tout ce que ces régions ont vécu à la guerre de trente ans, et sur les 2 derniers siècles, ça se joue dans les tissages et filatures de ces 2 mêmes régions.  Deux siècles de tisserands,  et même quelques uns avant eux, comment voulez-vous que je ne sois pas amoureuse des tissus et des fils ? LOL

    Mes racines

     

     

     

     

     

     

     

    Mes racines

     

     

    J'ai ainsi dessiné 3 arbres et réalisé 3 livrets sous feuillets plastiques, illustrés avec cartes et documents (26 pages en tout), que j'ai offerts à Noël à leurs destinataires. Je ne vous dis pas l'émotion de chacun, moi y compris, car personne n'attendait ces 2 ouvrages complémentaires. 
    L'enchevêtrement des branches peut vous interpeller. En effet, il apparait qu'à une époque 1650/1700, 2 familles ont crée plusieurs alliances et plusieurs de leurs descendants sont à l'origine de notre famille. 

    Voilà pourquoi je n'ai pas beaucoup crée du "manuel", couture, broderie ou autre... ces temps derniers. Il me manque encore certaines branches, mais je vais faire une pause et ensuite m'organiser pour aller aux archives car je rencontre des blocages. Ce fut en tout cas un voyage passionnant et émouvant vers mes racines. Je suis allée visiter certains lieux aussi, qui m'apparaissent sous un autre angle maintenant. Mais une telle recherche ne se termine jamais...

    Pin It

    14 commentaires
  • Les semaines passent, l'automne avance vers le froid... Les oiseaux, petits et grands partent vers des climats plus accueillants. Pendant leur grand périple, ils sont nombreux à faire halte au Lac du Der, près de Saint Dizier. Certains ont même pris l'habitude d'y passer l'hiver complet depuis quelques années. 

    En migration au Lac du Der

    Il y a 2 semaines, nous y avons fait une escapade. Une petite journée volée sur notre programme chargé d'entretien du parc pendant ces dernières journées ensoleillées. Mais il faut savoir profiter du moment opportun aussi. 

    C'était le tout début des arrivées de voyageurs. Mais déjà des cygnes, des oies cendrées en petits groupes, des vanneaux par centaines...

    En migration au Lac du Der

    Un nuage noir sur l'eau,  d'une densité impressionnante à la jumelle : des foulques macroules, agglutinés les uns contre les autres , qui se déplacent tout aussi serrés. 

    En migration au Lac du Der

    Et puis au loin, des grues cendrées, majestueuses... trop loin pour de belles photos, mais que les jumelles permettent d'admirer avec émotion. Je ne sais pas pourquoi,  entendre les cris reconnaissables des grues, ou voir un V en plein ciel comme ce matin chez moi, observer ces petits êtres si légers et si performants, m'a toujours donné un frisson d'émotions multiples: nostalgie, admiration, humilité... Toute la journée, elles sont arrivées parfois par vingtaine, parfois par cinquantaine, pour se poser près de leurs copines déjà installées pour une pause réconfortante. Elles arrivent de Suède et ont encore beaucoup de kilomètres au programme. Le début novembre semble être la période où elles sont en nombre maximum sur cette étape: jusqu'à 70 000 !!! La plupart continue le voyage ensuite. 

     En migration au Lac du Der

    Savez-vous reconnaître un vol d'oies d'un vol de grues? Quand elles passent en hauteur, leurs cris sont assez semblables, par contre leur silhouette découpée sur le ciel est différente: la grue en temps qu'échassier a de longues pattes visibles derrière elle, alors que les pattes de l'oie ne dépassent pas de son corps.

    Le lieu de migration est une connaissance acquise par les jeunes oiseaux lors de leur premier voyage en suivant les plus âgés. Ils reproduiront le même trajet chaque année par la suite.  L'animal qui se met en tête du V va déployer un effort maximal pendant un certain temps, les autres volent en se plaçant dans l'aspiration d'air, comme les cyclistes sportifs sont "dans la roue" de leur équipiers. Et régulièrement ils se relayent pour prendre la place de tête. 

    A cette période automnale, le Lac est à un niveau très bas. C'est normal chaque année car il sert de réserve à l'approvisionnement en eau de la région parisienne. Il se remplira de novembre à mai. Enfin... en principe... s'il pleut cet hiver. 

    Mes photos sont de très mauvaise qualité car prises avec un zoom exagéré, mais je vous invite à vous rendre sur ces lieux d'étape des oiseaux . Surtout n'oubliez pas vos jumelles ou longue vue, sans cela c'est très frustrant !  Si vous vous rendez au Lac du Der, je vous conseille l'observatoire de Chantecoq, une bonne place pour les observateurs, éloignée des zones pour vélo, resto, casino. 

    Pin It

    10 commentaires
  • Un mois est passé depuis ma dernière publication... Décidemment je ne réussis pas à écrire régulièrement malgré toutes mes bonnes résolutions.

     Depuis notre retour d'Irlande, chaque jour est consacré à la remise en ordre du parc, de la salle de réception et de toutes ses annexes afin que le domaine (en stand-by pendant l'hiver) soit joli, propre et opérationnel pour la saison des réceptions qui débute samedi prochain.

    Un mois plus que rempli !

    Des heureux jeunes mariés tous les week-ends, jusqu'en octobre, c'est motivant pour leur préparer un lieu de festivités AU TOP ! un cadre de rêve, champêtre mais où la nature est domestiquée. Tout cela en accueillant régulièrement des hôtes charmants qui font halte à la maison. 

     Nous voilà à  peu près au point.  Et je peux changer de dimension et faire des passages dans le monde des Souris ! Je vous retrouve dans le prochain article pour raconter la fin de leur voyage en Irlande. 

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Un peu tard après une journée familiale emplie de petits bonheurs, je vous souhaite à tous une bonne fin de week-end pascal. 

    Joyeuses Pâques mes Ami(e)s !

    Joyeuses Pâques à tous !

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique